Génocide Arménien

Livret rédigé par Philippe der Khatchadourian, fin 2014, à l’occasion du centenaire, 1915-2015, de la commémoration du génocide des Arméniens
Ce livret édité à 500 exemplaires a été distribué lors des cérémonies à Biarritz par AgurArménie et lors des expositions faites en 2015 à l’église Sainte Eugénie de Biarritz ou à la médiathèque de Cambo

Arménie 1915 : les preuves écrites du génocide, enfin

Voici un article intéressant de l’hebdomadaire Le Point du 2 jan 2020, sur un livre « Ordres de tuer« , livre qui vient de paraître 2020, écrit par Taner Akçam, chercheur turc, enseignant depuis 2000 à l’université Clark, dans le Massachusetts.
L’article en pdf ou bien en HTML

Tribunal de l’Histoire sur Arte
Entretien exclusif où il est question du génocide arménien, premier génocide de l’Histoire, et de l’hypertrophie mémorielle. Raphaël Enthoven s’entretient avec Olivier Abel, philosophe, spécialiste des questions mémorielles, et Patrick Devedjian, homme politique français, membre des Républicains

Le Cahier à fleurs

Bd didactique expliquant comment un crime imprescriptible reste encore oublié par beaucoup

De l’Arménie, on pourrait parler d’une culture vieille de trois millénaires, d’un royaume
qui s’est étendu jusqu’aux rives de la mer Noire, de la Méditerranée et de la Caspienne,
d’un peuple qui fut le premier à adopter le christianisme pour religion d’État en l’an 301
et qui vécut sur un territoire partagé avec Perses, Hittites, Géorgiens, Kurdes,Tadjiks,
Arabes, Chaldéens, Turcs…
En 1915, sur les décombres de l’Empire ottoman, le gouvernement Jeunes Turcs a voulu créer une Turquie où ne vivraient pratiquement que des Turcs, c’est-à-dire des hommes et des femmes de religion musulmane sunnite, et parlant la langue turque. Sur ce territoire vivaient trois millions d’Arméniens.
La suite est exposée dans les prochaines pages…
Le Cahier à fleurs est une fiction qui imagine le parcours des rescapés du génocide
arménien contraints soit de renier leur identité, soit de vivre en exil.
Ce récit en bande dessinée souhaite humblement rappeler que ces tragédies qui emportent des populations entières laissent des traces profondes sur notre présent et que – pour éviter qu’elles ne se reproduisent – elles ne doivent pas être oubliées ou dissimulées.

ADIC Base documentaire sur le génocide des arméniens

Liste de tous les orphelins qui avaient été rapatriés en Arménie lors de son indépendance du 28 mai 1918 au 2 décembre 1920

4.212 orphelins et orphelines rapatriés vers l’Arménie des orphelinats disséminés dans toutes l’Asie-Mineure