Joe Biden reconnaît le génocide arménien, une première pour un président américain

Les prédécesseurs du dirigeant démocrate avaient toujours évité cette reconnaissance officielle pour ne pas irriter la Turquie, leur alliée au sein de l’OTAN.
Par Arnaud Leparmentier(New York, correspondant)
Le Monde 24/04/2021 à 18h41

Voir l’article du New York Times