World Vision Armenia

Le site de World Vision Armenia

http://www.wvarmenia.am/main/en/index.html

site américain de parrainage des enfants arméniens
World Vision Aménia est un organisme humanitaire chrétien de travail pour créer des changements durables dans la vie des enfants, des familles et des communautés vivant dans la pauvreté.

Conférence jeudi 15 avril par P der Khatchadourian

Dans le cadre des conférences de l’Université du Temps libre de Biarritz,

Jeudi 15 avril 2010, à 16h15
Conférence par
Philippe der KHATCHADOURIAN, co-fondateur de l’Association AGUR ARMENIE

« Arménie 3000 ans face aux hégémonies politiques et religieuses »
Maison des Associations, 2 rue Darritchon, 64200 Biarritz

Diffusez l’information, venez nombreux

Conférence Mardi 9 mars par P der Khatchadourian

Conférence Mardi 9 mars 2010 à 17h30
par Philippe der Khatchadourian

 » Du royaume d’Ourartou au conflit du Karabagah : Arménie, 3000 ans d’histoire« 

à Belambra Club vvf, à Anglet
(anciennement VVF, Chambre d’Amour)…
Un grand succès! plus de 300 personnes ont assisté à cette conférence qui a été très, très applaudie

A l’issue de la conférence,
repas arménien à Belambra à 19h45

Forum des Associations au Bellevue à Biarritz


AGUR ARMENIE EST AU FORUM DES ASSOCIATIONS DE BIARRITZ

Dimanche 20 Septembre 2009

L’association AgurArménie vous attend à son stand à partir de 09h00 et jusqu’à 18h00 au Bellevue de Biarritz

Spectacle de danse Arménienne avec Nazeli à 14h00

Venez nombreux
Prevenez votre entourage

Arcangues dimanche 28 juin 2009


Tacht’ Antes à Arcangues à 12h00
autour d’un Tacht’ Antes sympathique,
salle du Conseil (à côté du fronton)

Chacun apporte son couvert, ses serviettes, boisson et …un plat salé ou sucré (ou plus) qui sera mis en commun.
Pour ceux qui ne sont pas motorisés, un covoiturage pourra s’organiser.

Récital de chant lyrique à Arcangues à 17h00
dans la magnifique église d’Arcangues , récital exceptionnel de chants lyriques et accompagnement à l’orgue par Anaït DOUZIAN, Lauréate du Concours international Léopold Bellan 2006, soliste

Venez nombreux et diffusez l’information

Soirée Poésie 24 avril 2009


AGUR ARMÉNIE SE SOUVIENT …
94ème anniversaire du Génocide des Arméniens 1915 – 1918

Une soirée organisée par notre Association réunissait une soixantaine d’adhérents et sympathisants au Golf de Biarritz , vendredi 24 avril dernier.
Agur Arménie se devait et voulait ainsi honorer la mémoire des 1.500.000 Arméniens exterminés au cours du génocide qui débuta le 24 avril 1915 à Constantinople.
La conception, le choix des textes et la réalisation du programme de cette soirée reviennent à Tereza ARSHAKYAN , assistée de son mari Ara, pour la synchronisation et l’illustration musicale, et de Nazeli MARTIROSSIAN pour la chorégraphie.
Après un bref rappel de la genèse, du déroulement et des conséquences du génocide, l’hommage aux victimes fut rendu à travers un enchaînement de poèmes d’une grande intensité dramatique. Récitées tour à tour par une vingtaine de membres de l’Association, en Français et en Arménien , ces œuvres évoquaient la douleur et l’horreur bien entendu, mais aussi l’espoir, les qualités, le passé glorieux du peuple arménien, pour conclure sur son éternelle renaissance.
Choisie parmi les plus grands compositeurs arméniens, l’illustration sonore était d’une grande qualité.
Après une conclusion évoquant la renaissance de la nation arménienne à travers la République d’Hayastan et les diasporas du monde entier, l’assistance particulièrement émue, comme pendant toute la soirée, pouvait poursuivre l’évocation des souvenirs dans la chaleur de l’amitié, autour d’un buffet très sympathique.
Beaucoup, beaucoup d’émotion… Une grande et belle soirée… de Mémoire.

Allocution de Philippe der KHATCHADOURIAN le 24 avril 2009

LE GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS
1 – LES FAITS
A l’aube du XXème siècle, l’Empire Ottoman a perdu l’essentiel de ses possessions territoriales en Europe au hasard des guerres contre les puissances continentales (la Russie, la France et l’Angleterre). Affaiblie par la gouvernance vieillissante du Sultan Abdul Hamid , la Turquie est, selon l’expression du chancelier de l’Empire russe,” l’homme malade de l’Europe “…
Elle va se ressaisir avec le concours d’hommes jeunes, porteurs d’idées nouvelles : les “jeunes Turcs “, qui prennent le pouvoir. L’élite arménienne adhère d’ailleurs à ce mouvement de pensée, d’inspiration socialiste ainsi qu’à cette volonté de réformes … Elle déchantera rapidement. En effet, l’objectif prioritaire des Jeunes Turcs est de resserrer la population autour du sentiment national turc exacerbé et de réduire les aspirations des minorités , chrétiennes notamment.. Parmi celles-ci , la plus importante : les Arméniens.
Le 1915 à 1918, le gouvernement “ jeune turc “ , aux commandes de l’Empire Ottoman, va mener une politique de pan-turquisme et d’islamisation forcenés qui se traduira par l’extermination de 1 500 000 Arméniens à travers massacres massifs et déportations , et la spoliation de leurs biens et de leurs terres.
En 1914 l’entrée en guerre de la Turquie aux côtés des empires Allemand et Austro-hongrois sera l’occasion de mettre en œuvre la solution finale de la “question arménienne”.
La solution finale en effet, car les précédents massacres de grande envergure : 300.000 victimes sous le sultan Abdul Hamid dans les années 1895/1897, 30.000 victimes à Adana en 1908 et combien d’autres encore, ces massacres n’étaient pas parvenus à réduire les Arméniens comme le souhaitaient les Turcs.
La guerre fournira le prétexte et permettra l’éradication des Arméniens à l’abri des regards indiscrets de leurs amis : la Russie, la France et la Grande Bretagne qui n’auront plus accès à la Turquie.
En Transcaucasie, les Arméniens prennent le parti des Russes. Dans l’Empire Ottoman, ils sont enrôlés dans l’armée Turque.
Suite à la défaite des Turcs, face aux Russes, pendant l’hiver 1914/1915 , les soldats Arméniens sont officiellement accusés de s’allier à leurs frères de Transcaucasie et de retourner leurs armes contre l’Empire Ottoman. Ils seront tous éliminés et leurs familles déportées.
Le 24 Avril 1915
2345 notables arméniens de Constantinople sont déportés et rapidement éliminés. C’est le premier acte du drame qui va se dérouler.
A l’initiative du Gouvernement turc et de ses ministres de la guerre Enver Pacha et de l’intérieur Talaat Pacha, commence la déportation des Arméniens de tout l’Empire vers les déserts d’Anatolie centrale de Syrie et d’Iraq.
Pillages, viols, sévices, massacres, actes de la pire barbarie accompagnent ces déportations et ne cesseront qu’à la disparition des derniers arméniens qui n’auront pu fuir en Transcaucasie ou vers l’occident.
Le ministre turc de l’intérieur Talaat Pacha avait adressé à ses préfets des instructions précises concernant l’organisation du génocide , clairement et froidement énoncées, comme en témoigne ce télégramme adressé le 15 septembre 1915 à la Préfecture d’Alep :
« Il a été précédemment communiqué que le gouvernement a décidé d’exterminer entièrement les Arméniens habitant en Turquie. Ceux qui s’opposeront à cet ordre ne pourront plus faire partie de l’administration.Sans égards pour les femmes, les enfants et les infirmes, quelques tragiques que puissent être les moyens d’extermination, sans écouter les sentiments de la conscience, il faut mettre fin à leur existence. »
MEDZ YEGHEN , la grande catastrophe ainsi que l’appellent les Arméniens , le premier génocide du XXème siècle est en marche …
Son organisation méthodique et les moyens utilisés pour une extermination de masse inspireront largement les nazis 20 ans plus tard lorsqu’ils mettront en œuvre la Shoah.
A cette époque le chancelier Hitler ne disait-il pas : ”Mais qui se souvient encore des Arméniens…”
Chaque année le 24 avril est l’objet d’une journée du souvenir tant en Arménie que dans les diasporas du monde entier … Ce soir nous nous souvenons…

2 – LA RENAISSANCE
Pour tragique qu’elle ait été, cette grande catastrophe a débouché sur un rayonnement universel de l’Arménie, à travers ses diasporas , ainsi qu’à la renaissance d’un état arménien après plus de 7 siècles de sommeil.
Petit peuple par le nombre, mais grande nation par leur culture trois fois millénaire, leurs épopées tragiques ou grandioses et leur sens du destin, les Arméniens sont toujours debout aux quatre coins du monde et en Hayastan, république d’Arménie, qui, tel le phénix renaquit de ses cendres dans le Caucase en 1918.
Notre commémoration de ce soir serait incomplète sans un hommage à la France qui a tant fait pour les Arméniens.
Si nous sommes toujours debout, c’est bien grâce à sa protection et à son accueil…
alors permettez-moi de lui dire en notre nom à tous :
« Merci à toi douce France, patrie des lumières Qui nous a recueillis au sortir des ténèbres … Sans jamais renoncer à notre arménitéNous nous retrouvons tous dans ta fraternité ».
.

Salle comble pour JP Mahé à la Médiathèque de Biarritz


Jean-Pierre Mahé a fait salle comble samedi 4 avril 2009 à la Médiathèque de Biarritz.

Tous les membres de l’association AgurArménie se félicitent de ce succés.
C’est un encouragement à poursuivre l’organisations de confèrences sur le thème de l’Histoire et de l’Art au Sud Caucase.

A tous nos remerciements

Le Journal « Sud Ouest » a très amicalement rendu compte de la réunion …

Conférence Jean-Pierre Mahé à Biarritz

Jean-Pierre Mahé
Membre de l’Institut

Samedi 4 avril 2009 à 16h

Médiathèque de Biarritz
2, rue Ambroise Paré – Tél. 05 59 22 28 86

« L’Arménie dans l’histoire et dans l’art »

Membre de l’Institut (Académie des inscriptions et belles lettres),
Historien du Caucase, philologue, Agrégé de grammaire, Docteur en Etudes Latines, Directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes de Paris, JP MAHÉ a enseigné parallèlement l’Arménien et le Géorgien à l’Institut Catholique de Paris, et est professeur invité à l’Université de Harvard (USA) et à l’Université de Québec.
Auteur de nombreux ouvrages consacrés à l’histoire de l’Arménie, l’histoire des religions du Caucase et du Moyen-Orient, J.P MAHÉ est aussi
Membre des Académies des Sciences d’Arménie et de Géorgie, président de la Société asiatique, Docteur Honoris Causa de l’Université de Québec

Pays de l’Ararat et de l’Arche de Noé, l’Arménie fut, dans l’Antiquité, l’une des grandes civilisations du Proche-Orient. Au début du IVe siècle, elle devient le premier état chrétien du monde. Traduisant la Bible et les Pères de l’Eglise, les Arméniens ont sauvé de la destruction une part importante du patrimoine littéraire mondial. Architectes et tailleurs de pierre, ils ont inventé les formes de l’art chrétien. Le dépouillement des églises contraste avec la splendeur des livres enluminés.

Prévenez votre entourage et vos amis, diffusez cette information

Organisation :
Association Culturelle France Arménie du Pays Basque – Agur Arménie

Sélection de liens internet


Stations de Radio
Yerevan Nights :
http://www.yerevannights.com/
Armenian Radio Stver :
http://www.stver.com/
Radio Armenie :
http://www.radioarmenie.com/

Sites sur l’Histoire
Liste des orphelins recueillis pendant le génocide :
http://www.gomidas.org/NOTES_AND_STUDIES/Orphans/OrphansList1_files/OrphansList1.htm
Site américain (Los Angeles) très agréable à consulter :
http://www.armenianhistory.info/origins.htm
Site passionnant sur le négationisme :
http://www.imprescriptible.fr/

Bibliographie arménienne
ACAM Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France) :
http://www.acam-france.org/bibliographie/index.htm

.
Frédéric Canot au Marathon des Sables
Notre ami Frédéric Canot Directeur de « Biarritz Evénements » participe au 24ème Marathon des Sables dans le Sahara Sud Marocain du 29/03 au 04/04/2009 avec le dossard de l’Association des Dons d’Organes
Il faut soutenir son action généreuse

Nazeli à l’USB

L’association AgurArménie est fière de Nazeli

Grace à l’aide de l’association AgurArménie, Nazeli Martirossian, professeur de danse, diplômée de l’Académie des Arts de Gyumrie, résidant actuellement au Pays Basque, donne depuis un an des cours de danse à Biarritz.
Récemment elle a dirigé un stage à l’Union Sportive de Biarritz (USB) où une dizaine de jeunes sont venus s’initier aux danses folkloriques du Sud Caucase.
L’école de danse de l’USB, encouragée par un tel succès, voudrait pouvoir ouvrir une clase de danses de caractères.
Toutes nos félicitations à Nazeli Martirossian.

« Arménie, mon amour »

Extrait de l’article du « Figaro Magazine » en date du 21 février 2009

Depuis près d’un siècle, la Turquie s’acharne à nier le génocide arménien.
Cinq auteurs, en autant de genres, reviennent sur ce qu’ils considèrent, eux, comme une évidence.

Sébastien de Courtois. Périple en Turquie chrétienne, Presses de la Renaissance, 276 p., 18.50 €
Taner Akçam. Un acte honteux, Denoël, traduit de l’anglais par Odile Demange, 491 p., 25 €
Gilbert Sinoué. Erevan, Flammarion, 350 p., 21 €
Georges Kevorkian. La flotte française au secours des Arméniens, Marines Editions, 127 p., 29 €
Paolo Cossi. Medz Yeghern, le grand mal, traduit de l’italien par Claudia Migliaccio, Dargaud, 144 p., 9.50 €

Large audience pour la conférence de Gérard Chaliand

Conférence – Débat

La conférence de Gérard Chaliand a rassemblé un large auditoire de plus de 80 personnes à la Médiathèque de Biarritz
Le journal « Sud-Ouest » en a fait une pleine page
Merci à tous

Gérard Chaliand à Biarritz

Conférence – Débat

Gérard Chaliand
Poète, Géostratège et Spécialiste des Conflits

Jeudi 19 février 2009 à 16h
Médiathèque de Biarritz
2, rue Ambroise Paré – Tél. 05 59 22 28 86

« Situation géostratégique et équilibre géopolitique dans le Caucase »

Autour d’une sélection de textes tirés de ses ouvrages « Mémoire de ma Mémoire » et « Guérilla », textes présentés par Jean-Claude Falet du Théâtre de Label Etoile, Gérard Chaliand, internationalement reconnu, répondra à nos questions sur la situation géostratégique et l’équilibre géopolitique actuel dans le Caucase.
Gérard Chaliand, géostratège et poète, est spécialiste de l’étude des conflits armés et des relations internationales et stratégiques. Ses axes de recherche concernent essentiellement les conflits irréguliers (guérilla, terrorisme) dont il est devenu l’un des plus éminents spécialistes et théoricien mondial.

Il est successivement maître de conférence à l’École nationale d’administration (1980-1989), enseignant à l’École supérieure de guerre, aujourd’hui Collège interarmées de défense (1993-1999) et directeur du Centre européen d’étude des conflits (1997-2000).
Il est également conseiller auprès du Centre d’analyse et de prévision du ministère des Affaires étrangères français depuis 1984 et professeur invité dans de nombreuses universités étrangères depuis 1970 (États-Unis: Harvard, Berkeley et UCLA, Japon, Canada, Colombie…).

Organisation :
Association Culturelle France Arménie du Pays Basque

Messe Noel Arménien à Biarritz

Dimanche 18 janvier 2009 Messe de Noel Arménien
célébrée par le père Ter Avedis Balekian venu de Paris
avec Kevork Alexanian et les chanteurs Lena Ichkhanian, Anait Douzian, Garik Djagarian
a rassemblé les membres de AgurArménie
Chapelle de l’Eglise Saint Charles à Biarritz

BHL à la manif du 22 novembre 2008

Discours de Bernard-Henri Lévy devant le Sénat français le 22 novembre 2008 en faveur de la pénalisation de la négation du génocide arménien.
Clicker ici pour voir la Vidéo du discours de BHL

Plus d’un millier de personnes ont participé à la manifestation organisée le 22 novembre devant le Sénat par le CCAF pour demander la ratification de la loi votée le 12 octobre 2006 par l’Assemblée nationale.

L’association AgurArmenie y était présente.

Clicker ici pour voir le compte rendu paru sur le site de la revue Nouvelles d’Arménie.

Conférence Gérard DEDEYAN

Robert Poulou et Les Amis d’Arnaga
Lucie Houbouyan et AgurArménie
ont le plaisir de vous inviter à une conférence

Samedi 14 Juin 2008 à 17h00
au Musée Edmond Rostand d’Arnaga, Cambo les Bains

« Le rôle des Arméniens à l’époque des Croisades »
Professeur Gérard DEDEYAN
Professeur d’histoire médiévale à l’université de Montpellier-III,
Membre à l’étranger de l’Académie nationale des sciences d’Arménie.
Prix Schlumberger de l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 2006.

A la suite, rencontre autour d’un verre à l’Orangerie d’Arnaga
Prévenez votre entourage et vos amis, diffusez cette information
Musée Edmond Rostand d’Arnaga, Cambo les Bains

Conférence Claude MUTAFIAN

Association Culturelle France Arménie du Pays Basque
Vous invite à une conférence
à la Médiathèque de Biarritz

samedi 19 avril 2008 à 15h

«Arménie, la Magie de l’Ecrit»
Claude Mutafian
Maître de conférences à l’Université Paris-Nord, Mathématicien, Docteur en Histoire

La langue arménienne était parlée plusieurs siècles avant l’ère chrétienne, mais ne fut écrite qu’au début du Ve siècle, lorsque fut créé un alphabet de 36 lettres.
Outre son rôle de communication, cet alphabet est national car spécifique aux Arméniens, mais a aussi une caractéristique décorative, mémorielle, et même arithmétique …
Sur divers supports, manuscrits richement enluminés, livres anciens uniques, parchemins et miniatures, pierre, tapis …, l’écrit demeure une valeur sacrée en Arménie.

Prévenez votre entourage et vos amis, diffusez cette information
Médiathèque de Biarritz – 2, rue Ambroise Paré – Tél. 05 59 22 28 86

N° Hors Série du "Monde de la Bible"

En l’an 301, la conversion du roi Tiridate III a fait de l’Arménie la première nation chrétienne. Depuis, les Arméniens sont parvenus à préserver leur communauté de destin au travers des inconstances de l’histoire. Cette exceptionnelle continuité culturelle s’est accompagnée d’une étonnante mobilité territoriale. L’Arménie n’a cessé de « bouger » autour et à partir de son cœur historique, le plateau qui s’étend au pied du mythique mont Ararat.
« Le Monde de la Bible« , à l’occasion de l’Année de l’Arménie en France, retrace cette passionnante histoire. C’est en particulier l’occasion de mettre en lumière tout ce que la tradition chrétienne doit à un pays dont la richesse patrimoniale dépasse de très loin les frontières politiques actuelles.
Format : 20,5 x 27,2cm – 76 pagesCode article : KMDB28
http://www.mondedelabible.com/
Clicker ici pour commander