Communiqué de l’association AgurArménie – Tous pour l’Artsakh

La guerre est là avec son cortège de drames. Face à l’attitude criminelle de l’agression azéro-turque contre l’Artsakh et l’Arménie,  de nombreux messages interrogeant sur les besoins vitaux tant de l’armée que des populations civiles nous sont parvenus, proposant des collectes de vêtements, médicaments, etc.

Dans cette situation de guerre, et pour plus d’efficacité, il faut privilégier les organisations qui ont la connaissance du terrain. C’est pourquoi, dès le début du conflit, nous vous avions donné le contact du Fonds arménien de France, qui est bien implanté en Arménie.

Pour soutenir l’Artsakh et l’Arménie, AgurArménie, bien sûr, participe à titre associatif  et invite en outre, ses membres et ses amis à le suivre à titre individuel par des dons : 

– Lien du Fonds Arménien de France pour don direct :  https://dons.fondsarmenien.org/artsakh

– Vous pouvez aussi envoyer à AgurArménie votre don que nous transmettrons au Fonds Arménien de France :

-> par virement (IBAN AgurArménie joint) ou chèque libellé à l’ordre de AgurArménie, Maison des associations, 2 rue Darrichon, 64200 Biarritz).
Une attestation fiscale sera délivrée dans les deux cas.

Vous trouverez également des informations récentes de la situation sur le site https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=69246

Continuez à informer vos amis, connaissances, sur la situation en Artsakh et en Arménie..
Et à alerter les journalistes pour que l’on parle davantage de ce conflit dans les médias.

Cordialement
Le Président Manuel Deirmendjian

Conflit en Artsakh face à l’agression azérie

Dans l’actualité brûlante du conflit en Artsakh face à l’agression azérie, vous trouverez ci-dessous quelques informations

– Les articles de Stéphane dans Armenews.com

– Le discours du Président MACRON au Conseil de l’Europe le 1er octobre

– Et le message que nous a envoyé le Député Vincent BRU (qui fait partie du groupe d’amitié France-Arménie de l’Assemblée Nationale) en soutien au peuple arménien lors de la manifestation du 29/09 devant l’ambassade d’Azerbaïdjan :

« Je me suis rendu hier soir devant l’ambassade d’Azerbaïdjan pour protester aux côtés du peuple arménien contre l’offensive militaire lancée par l’Azerbaïdjan, et permise par la Turquie.
Devant les journalistes, j’ai interpellé le gouvernement et la communauté internationale sur l’attitude à adopter face à cette agression, et j’ai rappelé qu’il fallait que la démocratie triomphe et que c’était la raison pour laquelle nous soutenions tous ceux qui dénoncent ces dérives.
J’ai relayé l’information sur les réseaux sociaux où j’ai pu également exprimer mon soutien au peuple arménien. Bien à vous. »
Vincent Bru

https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.15752-0/p480x480/120541630_361880484996409_6201774082462578697_n.jpg?_nc_cat=105&_nc_sid=ae9488&_nc_ohc=zPna-A-0jAEAX-PfMDg&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&tp=6&oh=8001c79a0f8da03dd4efd9b6078c4ab1&oe=5F99AEB7

Faire un don au Fonds Arménien de France

« TOUS POUR L’ARTSAKH »
CAMPAGNE DE SOUTIEN AU PEUPLE DE L’ARTSAKH

Le 27 septembre, une campagne de collecte de dons « Tous pour l’Artsakh: soutien au peuple de l’Artsakh » a été lancée pour venir en aide à l’Artsakh, agressé par les forces turco-azéries.

En ce moment critique, nous encourageons tout le monde à contribuer auprès du Fonds Arménien de France pour cette initiative vitale.

Tous les fonds collectés au travers de cette plateforme seront transférés sur un compte spécial attribué à cette cause et seront utilisés pour subvenir aux besoins les plus urgents pendant cette période.

Lien pour faire un don au Fonds Arménien de France

Editorial de Valérie Toranian dans la Revue des Deux Mondes du 28/09/2020

C’est donc la guerre. Depuis dimanche 27 septembre, l’Azerbaïdjan soutenu par la Turquie, bombarde les Arméniens de la République d’Artsakh, République autonome du Haut-Karabakh, peuplée majoritairement d’Arméniens, ayant proclamé son indépendance en 1991.

« Ce qui se joue dans cette région montagneuse du Caucase ne peut se comprendre qu’en revenant à l’origine du conflit. Il ne s’agit pas d’une aventure «séparatiste» et donc enfreignant le cadre légal juridictionnel. »

Voir l’éditorial de Valérie Toranian