Haut-Karabagh: «L’impérialisme turc contraint les droits du peuple arménien» – FigaroVox 14 oct 2020

Quelles sont les raisons de l’indulgence occidentale pour ce régime (…) qui a recyclé comme supplétifs de son armée les restes de Daesh et d’Al Qaïda

Un homme proteste contre le président Erdogan à l’extérieur du consulat général de l’Azerbaïdjan à Los Angeles. VALERIE MACON/AFP

Olivier Delorme est écrivain et historien, auteur de La Grèce et les Balkans du Ve siècle à nos jours (3 tomes, Folio Histoire, Gallimard) et membre du Comité de réflexion de République Souveraine.


Et il faudrait cesser d’employer le mot de séparatisme à propos du Haut-Karabagh – l’Artsakh pour les Arméniens -, peuplé à plus de 90 % d’Arméniens depuis l’Antiquité, alors que son appartenance à la République socialiste soviétique d’Azerbaïdjan date de 1921.


Le rattachement de cet Artsakh à l’Azerbaïdjan n’a donc de légitimité que la décision de Lénine, mise en œuvre par le commissaire aux Nationalités Staline en juillet 1921, afin de complaire au nationaliste Kémal, avec lequel l’URSS avait signé un traité.

Lire la suite